Le monitorage a donc pour objectifs :

– D’adapter le traitement de manière à obtenir un nombre de follicules acceptable et de taille la plus homogène possible.

– D’obtenir un endomètre favorable à l’implantation (de type sécrétoire).

– D’éviter le risque d’hyperstimulation ovarienne et de réponse excessive.

– De faire le meilleur choix possible en ce qui concerne le moment le plus propice du déclenchement.

Ce monitoring se fera essentiellement par échographie et par des dosages hormonaux (prises de sang).

Monitorage de la stimulation ovarienne en FIV:

L’échographie de l’utérus et des ovaires

L’échographie Döppler

Les dosages hormonaux

Pour aller plus loin :

Le monitorage des ovaires

Fécondation in-vitro:

ipsum vulputate, sed elit. dolor neque. massa