Ca y est, vous venez de sortir de la consultation de gynécologie, le diagnostic est tombé, tel un couperet.

On vous a collé une étiquette avec, écrit au gros stiff noir, le nom d’une pathologie.

Ce nom tourne et tourne encore dans votre tête.

Mais qu’est-ce que c’est? Est-ce grave? Y a-t-il un moyen d’y remédier? Ai-je des chances d’arriver à enfanter un jour? Quel sera mon avenir désormais?

Alors, tout d’abord, pas d’affolement!!! On respire un bon coup par la narine gauche! On s’assied!

Tout problème a une solution! Et même si la pathologie porte parfois un nom assez tarabiscotté, il n’est pas toujours synonyme de gravité, et souvent de simples traitements permettent d’y remédier.

Nous avons repris dans cette rubrique les principales causes recensées d’infertilité chez la femme. Leurs étiologies, les symptômes et les traitements, ainsi que les solutions en matière de PMA.

Nous espérons arriver à vous éclairer sur les tenants et les aboutissants de votre « maladie », celle qui vous empêche d’accomplir votre si merveilleux rêve.

Et si après cette lecture, de nouveaux espoirs naissent dans votre esprit…. un seul mot: yeahhhhh!!!!!

Pour observer une fertilité féminine normale, plusieurs conditions doivent être remplies, à savoir:
– une ovulation normale. Toute absence d’ovulation (anovulation) ou anomalie de celle-ci (dysovulation) peut être responsable d’une infertilité.
– Après l’ovulation, l’ovule doit être capté par le pavillon de la trompe, puis cheminer tout au long de celle-ci pour arriver dans l’utérus. Tout obstacle à ce cheminement peut freiner la fertilité.
– L’utérus doit être apte à accueillir l’œuf fécondé.
– Le corps jaune doit être de bonne qualité (pas d’insuffisance lutéale)

On peut donc distinguer plusieurs origines à une infertilité d’origine féminine:
– un trouble de l’ovulation
– une obstruction au niveau des trompes de Fallope
– des anomalies utérines
– une insuffisance lutéale (du corps jaune).

587c2e005c41977c306064cf96d5306533333333333333333