appareil_genital_feminin

Les ovaires :
L’ovaire représente la glande génitale féminine. Il en existe 2 (un de chaque côté) situés dans la cavité pelvienne.

Cette glande a 2 fonctions distinctes:
– La formation des cellules reproductrices de la femme, les ovules (ovogénèse)
– La synthèse des hormones sexuelles féminines (oestrogène, progestérone et androgènes) 

De la puberté à la ménopause, l’ovaire est l’objet de modifications cycliques mensuelles (le cycle ovarien) dont l’objectif est de libérer, chaque mois, un oeuf mature prêt à être fécondé (l’ovocyte libéré lors de l’ovulation) et de préparer la paroi de l’utérus (l’endomètre) à une éventuelle implantation.

Les trompes de Fallope:
La trompe de Fallope est un long conduit d’environ 12 cm qui relie chaque ovaire à l’utérus (il y en a donc 2, une de chaque côté). 

Elle a pour fonction la captation de l’ovocyte au moment de l’ovulation grâce au mouvement des cils de son ampoule, d’assurer le transport des spermatozoïdes de l’utérus vers l’ovaire, et ensuite des oeufs fécondés en sens inverse, et le liquide qu’elle contient fournit à l’oeuf des conditions favorables à son développement.

Cette trompe sera le siège de la fécondation.

L’utérus:
L’utérus, organe situé au milieu de la cavité pelvienne, comporte 2 parties distinctes:

1. Le corps dans lequel débouchent les trompes (au niveau de l’isthme tubaire) et qui comporte 2 couches dans son épaisseur:
– une couche externe de muscles (le myomètre)
– une couche interne muqueuse (l’endomètre) qui présente des variations d’épaisseur et de composition cycliques en réponse aux variations des taux des hormones sexuelles sécrétées par l’ovaire. 

2. Le col qui assure la communication entre le corps de l’utérus et le vagin. C’est par cette petite porte d’entrée que passeront les spermatozoïdes déposés dans le vagin au moment du rapport sexuel, si la période est propice à la fécondation.

Les fonctions de l’utérus sont multiples:
– il assure le transport des spermatozoïdes du vagin vers les trompes
– il est le siège de la nidation, l’embryon s’implantant dans l’épaisseur de son endomètre vers la fin de la première semaine du développement de l’oeuf fécondé.

Pour toutes les réponses à ces questions, je vous conseille l’excellent livre sur la PMA paru en 2017 :

– pendant toute la durée de la grossesse, il protège l’embryon et lui fournit le matériel nécessaire à son développement. Son volume s’adaptant au fur et à mesure à la croissance continue du foetus.
– en fin de grossesse, ses contractions assurent l’expulsion du foetus et du placenta. 

A la fin du cycle ovarien, s’il n’y a pas eu fécondation et nidation, sa paroi interne (l’endomètre) va être éliminée sous l’effet de la chute brutale des hormones sexuelles. Cela occasionne des saignements (les règles).

Le vagin:
Le vagin est l’organe de copulation dans lequel seront déposés les spermatozoïdes au cours du rapport sexuel.
Le vagin représente également la filière que le bébé devra franchir lors de l’accouchement il est donc très extensible!

appareil_gentital_feminin_profil

Anatomie et physiologie de l’appareil génital féminin:
Fonction de l’ovaire: La folliculogénèse
Fonction de l’ovaire: sécrétion des hormones sexuelles féminines
Le cycle ovarien

LA CENTRALE ANATOMIQUE:
Anatomie et physiologie de l’appareil génital masculin

libero. ultricies Curabitur amet, lectus dictum felis efficitur. at