On classe les anomalies selon la partie atteinte du spermatozoïde :

 

– les anomalies de la tête : spermatozoïdes microcéphales, macrocéphales, à tête allongée, à tête irrégulière

– l’anomalie de la pièce intermédiare : elle est causée par la présence de restes cytoplasmiques

– les anomalies du flagelle : spermatozoïdes à flagelle angulé ou à à flagelle enroulé

– les formes doubles

 

L’absence d’ acrosome ne permet pas la pénétration des spermatozoïdes dans l’ovule ni par les voies naturelles (IAC), ni en FIV classique. C’est la FIV ICSI qui est la solution dans ce cas. Devant une absence d’acrosome, il faut penser à une cause génétique qui est recherchée par un caryotype. Si c’est le cas, après avis du conseil de génétique (fonctionnement en France) et après information du couple (car il y a risque de transmission de l’anomalie à la descendance masculine) la décision de réaliser une FIV ICSI ou non est prise.
Les anomalies portant essentiellement sur la tête (surtout tête allongée et amincie) doivent faire rechercher la présence d’un varicocèle. Cette varice sur les testicules est délétère pour les spermatozoïdes, et curable par une petite intervention chirurgicale (augmentation conséquente de la mobilité).

libero quis, fringilla ut Praesent amet, elit.