La production des spermatozoïdes est également soumise à un système de rétro-contrôle:
– un rétrocontrôle positif sur la production testiculaire par la FSH hypophysaire: la FSH stimule la production des spermatozoïdes par les tubules sémnifères.
– un rétrocontrôle négatif par l’inhibine testiculaire sur l’hypophyse. Les cellules de Sertoli synthétisent une hormone, l’inhibine.

Lorsque le taux d’inhibine sanguin augmente, celle-ci envoie un signal de réduction de production de FSH par l’hypophyse, et, par ce biais, une diminution de la production des spermatozoïdes par les testicules.

id Curabitur tempus ipsum Praesent Donec commodo ut