Dans les tentatives autorisées par la sécurité sociale, les médicaments sont, pour la majorité d’entre eux, remboursés à 100%.

Il faut veiller à l’inscription de la mention « en rapport avec l’affection exonérante » sur les ordonnances et pour certaines pharmacies, fournir une copie de « l’attestation 100% » délivrée par la sécurité sociale.

Il n’y a pas de mise à jour de la carte vitale à faire.

Les médicaments habituellement remboursés à 35% par la sécurité sociale voient leur taux de remboursement inchangé. C’est le cas du Spasfon ®, souvent prescrit pour soulager les douleurs post-ponction (prix de vente de la boîte de 30 comprimés : 2,81€).

Les médicaments non remboursés habituellement ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Leurs prix sont fixés par l’officine.
– Certains protocoles demandent la prise d’une pilule contraceptive sur un cycle. Certaines pilules sur le marché ne sont pas remboursées ; c’est le cas par exemple de la Varnoline ®, qui est parfois utilisée (il existe des boîtes d’une plaquette -21 comprimés- ou de 3 ; choisissez le conditionnement le plus adapté à votre besoin).
– Si votre traitement n’utilise pas des stylos pré-remplis ou si les seringues ne sont pas incluses dans la boîte, il faudra les acheter séparément et dans ce cas, elles ne sont pas remboursées. Votre médecin prescrira des seringues au volume le plus approprié à votre traitement (exemple : seringues sous-cutanées 1mL, vendues par boîte de 10).
– Les ovules de bétadine sont prescrits pour désinfecter le vagin avant la ponction ; ils ne sont pas remboursés.
– De même, alcool et compresses utilisés pour désinfecter le point d’injection ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Nous rappelons d’ailleurs que c’est à 70° que l’alcool a sa capacité désinfectante maximale. 

Dans le cadre d’une tentative non prise en charge par la sécurité sociale, voici les taux de remboursement des médicaments que vous êtes susceptibles de vous voir prescrire:
– Décapeptyl ® : 100%
– Décapeptyl LP ® (une ampoule) : 65% ; prix : 134,69€
– Gonal-F ® (mono-doses ou stylo pré-rempli) : 100%
– Orgalutran ®: 100%
– Menupur ®: 100%
– Puregon ®: 100%
– Suprefact ® (pour injection): 100%
– Suprefact ® (spray nasal): non remboursé
– Clomid ® (5 comprimés) : 65% ; prix: 4.62€ (Générique : Pergotime ® (5 comprimés) : 3,69€)
– Fostimon ® : 100%
– Luvéris ® : 100%
– Ovitrelle ® : 100%
– Gonadotrophine chorionique (hCG) 1500 UI/mL (boîte de 6 ampoules) : 65% ; prix : 10,99€
– Gonadotrophine chorionique (hCG) 5000 UI/mL (boîte d’une ampoule) : 65% ; prix : 6,06€
– Utrogestan 200mg ® (boîte de 15 capsules) : 65% ; prix : 7,02€ (Prix des génériques : 5,44€)

Selon les mutuelles, les médicaments « remboursés sécurité sociale à 35% » peuvent vous être remboursés (en partie ou en totalité), et même ceux qui ne sont pas du tout pris en charge par la sécurité sociale. Ce dernier cas est assez rare.

Sécurité sociale et PMA:
Prise en charge de la PMA par la sécurité sociale en France
Prise en charge de la PMA par la mutuelle en Belgique
Prix des médicaments de PMA en dehors de tout remboursement

COTE ADMINISTRATIF :
Législation et PMA

32c28c237894158127461ab930e1691e......................