FIV : fécondation in vitro

(FIV) ICSI : fécondation in vitro avec injection intra-cytoplasmique du spermatozoïde

TEC : transfert d’embryons congelés

La FIV:

Comme son nom l’indique, en réalisant une FIV, la rencontre de l’ovocyte et du spermatozoïde se déroule à l’extérieur du corps féminin : une fois recueillis, ils sont mis ensemble dans un milieu adapté et les spermatozoïdes partent à l’assaut de l’ovule, comme s’ils étaient dans la trompe. Ensuite, les embryons obtenus sont replacés dans l’utérus, pour qu’ils puissent s’accrocher et grandir !

Cette technique permet de court-circuiter les « obstacles » entre la rencontre des deux gamètes. Çà peut être des trompes bouchées ou des spermatozoïdes peu mobiles.

La FIV ICSI:

La FIV ICSI a représenté une avancée importante pour les couples dont l’homme avait des spermatozoïdes peu nombreux et/ou très peu mobiles.
Une fois les gamètes recueillis, un spermatozoïde, choisi au hasard dans le prélèvement, est injecté directement dans l’ovocyte. On ne laisse pas les spermatozoïdes se balader tous seuls dans le milieu de culture. Hop, rentre là-dedans !
Ensuite, comme dans la FIV classique, les embryons obtenus sont replacés dans l’utérus…

Le TEC :

Selon le nombre d’ovocytes recueillis, selon le taux de fécondation (en FIV classique ou en ICSI, tous les ovocytes ne sont pas nécessairement fécondés), il se peut que tous les embryons obtenus ne soient pas transférés dans l’utérus. Ce sont des embryons surnuméraires.
Selon leur qualité et selon vos souhaits, ces embryons surnuméraires peuvent être congelés, en vue d’une prochaine tentative de grossesse. Même si, lorsqu’on les transfère, ils sont décongelés, cet acte est appelé le transfert d’embryons congelés (TEC).

Fécondation in-vitro:

commodo facilisis massa id leo Nullam vel, libero. dapibus Curabitur dolor