L’assistance médicale à la procréation est loin de représenter un acte médical anodin, puisqu’elle s’accompagne de l’administration de traitements médicaux parfois lourds et de l’accomplissement, dans certains cas, de gestes chirurgicaux (la ponction ovocytaire en FIV). Elle peut donc être source de complications parfois graves.

Les principaux risques observés en PMA sont liés à une surefficacité des médicaments:
– le syndrôme d’hyperstimulation ovarienne
– les grossesses multiples et leurs complications
– les effets secondaires des différents médicaments administrés

On observe également des complications liées à la ponction ovocytaire.

Et enfin, d’autres complications ont également été évoquées:
– le cancer de l’ovaire et du sein
– la torsion d’un ovaire
– un risque accru de grossesses extra-utérines (GEU)
– un rique de thromboses et d’embolies

Certaines de ces complications ont été très clairement démontrées et font l’objet de l’instauration de mesures de prévention et de vigilance en AMP.
Par contre, d’autres complications restent encore, à l’heure actuelle, sujet à controverse.

Les complications de la PMA:

OUI, MAIS… :
La religion face à la PMA

Phasellus nec porta. Sed ipsum dictum sit accumsan velit, mattis