Ce sont des cellules de soutien et de nutrition qui se trouvent dans les tubes séminifères. Elles interviennent aussi dans la phagocytose des éleménts cytoplasmiques expulsés en fin de maturation.

Elles sont reliées entre elles et forment ainsi la barrière hémato-testiculaire. Ainsi les spermatozoïdes (et cellules des stades précédents) ne sont pas en contact avec la circulation sanguine, ce qui activerait la production d’anticorps anti-spermatozoïdes.

La FSH (produite par l’hypophyse) provoque la synthèse, par les cellules de Sertoli (qui ont donc aussi une fonction sécrétrice) d’une protéine qui va servir de transporteur à la testostérone (ABP : androgen binding protein). La testostérone va ainsi aller se promener partout dans l’organisme ; elle agit sur quasi tous les tissus (par exemple, elle favorise le développement musculaire), même sur le cerveau et aussi sur les testicules eux-mêmes.

b7950d1e8b9f9f780db0cb6529b7b175}}}}}}}}}}}}}}}}}}}