L’hystérocopie est un examen réalisé par voie vaginale, qui consiste à aller explorer l’intérieur de la cavité utérine à l’aide d’une sonde munie d’une caméra, que l’on passe au travers du col de l’utérus (l’hystéroscope).

Cet examen se fait généralement dans la période du cycle où le col est le plus largement ouvert (un peu avant l’ovulation).

 

hysteroscopie

www.cdhb.govt.nz

 

 

Contrairement à l’hystérosalpingographie, cet examen ne permet pas d’évaluer la perméabilité des trompes, mais permet un diagnostic plus précis des anomalies de la cavité utérine.

 

On peut également, par cette voie, effectuer quelques gestes chirurgicaux, comme enlever des polypes, des cloisons et des synéchies. On parle alors d’hystéroscopie opératoire qui nécessite une anesthésie (anesthésie générale ou rachianesthésie).

C’est pour permettre d’effectuer ces actes chirurgicaux, en cas de découverte d’anomalies, que cet examen est généralement réalisé lors d’une coelioscopie de diagnostic d’infertilité, si celle-ci est envisagée chez la femme.

Si aucune coelioscopie n’est programmée, cet examen sera alors réalisé sans anesthésie, et si des anomalies nécessitant une intervention de type chirurgical sont découvertes, une hystéroscopie opératoire sera alors programmée ultérieurement, sous anesthésie.

Vues hystéroscopiques sur le site du Dr Aly Abbara :

Vue hystéroscopique du canal cervical

Vue de la cavité utérine avec le départ des trompes

Nous vous proposons, un témoignage d’une femme ayant réalisé cet examen: Témoignage d’Atropine stemour l’hystéroscopie.

Bilan d’infertilité chez la femme:

Le bilan hormonal

La courbe de température

Le test de pénétration croisée in vitro

L’échographie pelvienne

L’hystérosalpingographie (HSG)

L’hystéroscopie

La coelioscopie

Evaluation de la réserve ovarienne

Trouble de la fertilité:

id mi, diam ut luctus ut Curabitur dolor ut Praesent et, elit.