Même si on dépose les embryons directement dans la cavité utérine, on observe un taux plus important de grossesses extra-utérines (GEU) en fécondation in vitro (de l’ordre de 4%) que dans la population générale (1%).

Quels en sont les facteurs de risque?

La prévalence des GEU en FIV semble être plus liée à la population féminine rencontrée en FIV qu’à la technique en elle-même.

En effet, lorsque l’origine de l’infertilité du couple est masculine, on observe une réduction de la fréquence de ces GEU. Un taux moindre de GEU étant constaté en ICSI (2%) par rapport à la FIV (4%), puisque l’ICSI est généralement réservée aux stérilités d’origine masculine.

Les principaux facteurs de risque resensés sont:
– des lésions des trompes (beaucoup plus fréquemment observées en FIV)
– un antécédent de GEU chez la femme, surtout si celle-ci a bénéficié d’un traitement conservateur (Méthotrexate) plutôt que d’une chirurgie avec salpingectomie (enlèvement de la trompe).
– le tabac (qui altère la mobilité des cils dans les trompes). 

La prudence est de mise!

Etant donné ce risque, il faut toujours rechercher la présence d’une GEU, par échographie, chez une patiente traitée par FIV et débutant une grossesse, et ceci, même si une grossesse intra-utérine est observée (car ces 2 grossesses peuvent co-exister).

La survie d’une grossesse intra-utérine après traitement chirurgical d’une GEU associée étant estimée à 50%.

Quelle en est le traitement?

En cas de GEU après FIV, les études tendent à montrer une préférence pour la chirurgie avec salpingectomie, plutôt que pour le traitement conservateur par Méthotrexate qui favoriserait les récidives.

Sources:
– « AMP – L’assistance médicale à la procréation en pratique » Jacques Lansac et Fabrice Guérif / Editions Masson
– Fernandez H, Gervaise A. Ectopic pregnancies after infertility treatment: modern diagnosis and therapeutic strategy. Hum Reprod Update. 2004 Nov-Dec;10(6):503-13. Epub 2004 Sep 23. Review.
– Brodowska A, Szydlowska I, Starczewski A, Strojny K, Puchalski A, Mieczkowska E, Wozniak W. Analysis of risk factors for ectopic pregnancy in own material in the years 1993-2002. Pol Merkur Lekarski. 2005 Jan;18(103):74-7. Polish.

Les complications de la PMA:

OUI, MAIS… :
La religion face à la PMA

massa pulvinar fringilla sed in commodo dapibus