L’ovaire assure la sécrétion de 3 types d’hormones sexuelles:
– les oestrogènes
– la progestérone
– les androgènes
Les oestrogènes:

L’ovaire sécrète 3 types d’oestrogènes:
– l’oestrone (E1)
– l’oestradiol (E2)
– L’oestriol (E3)

L’oestradiol (le principal oestrogène sexuel féminin) est sécrété durant la première phase du cycle ovarien par les cellules de la granulosa des follicules en croissance. Son taux augmente progressivement du 5e jour du cycle jusqu’au moment de l’ovulation. Ensuite, il diminue lentement au cours de la phase lutéale, avec toutefois, un nouveau pic, au milieu de cette phase, résultant de la sécrétion d’oetrogènes par le corps jaune en 2e phase de cycle. Finalement son taux chute jusqu’à la menstruation, sauf s’il y a eu nidation, et donc début de grossesse.

Cette sécrétion est soumise à un système de rétrocontrôle hypothalamo-hypophysaire: la synthèse des oestrogènes par l’ovaire est stimulée par la sécrétion de FSH par l’hypophyse (rétrocontrôle positif), tandis que la sécrétion d’oestrogènes diminue la synthèse de la FSH par l’hypophyse (rétrocontrôle négatif). (en savoir plus: Feed-back négatif des oestrogènes sur la sécrétion hypophysaire de FSH)

fsh6_petit

Valeurs de référence:
– phase folliculaire: 20 à 160 pg/ml
– phase ovulatoire: 90 à 500 pg/ml
– phase lutéale: 50 à 210 pg/ml
– ménopause: 0 à 50 pg/ml 

Les fonctions de ces oestrogènes sont multiples:
– Ils assurent et maintiennent le développement des caractères sexuels secondaires féminins, de la puberté à la ménopause: développement et maintien de la trophicité de la vulve et du vagin. Après la ménopause, et sans supplémentation oestrogénique, ces organes ont tendance à s’atrophier.
– Ils ouvrent la porte d’entrée aux spermatozoïdes en phase ovulatoire en dilatant le col de l’utérus légèrement.
– Ils stimulent la sécrétion de la glaire cervicale en phase folliculaire et ovulatoire pour la rendre apte à acueillir les spermatozoïdes.
– Ils assurent le développement de l’endomètre (paroi interne de l’utérus) en phase folliculaire de manière à le rendre réceptif à une éventuelle implantation.
– L’oestradiol joue un rôle important dans la folliculogénèse et il intervient dans la sélection du follicule dominant.
– L’oestradiol déclenche le pic de LH: au cours de la phase folliculaire, le pic de LH se déclenche automatiquement lorsque le taux d’oestradiol atteint 300 à 350 pg/ml.
– L’oestradiol améliore la qualité du corps jaune.
– Au niveau des seins, les oestrogènes assurent le développement des canaux galactophores. 

La progestérone:
La progestérone est une hormone sécrétée en 2e phase du cycle ovarien par les cellules de la granulosa du corps jaune.

Son taux reste stable et faible en première partie de cycle, et commence à augmenter environ 12 heures après le début du pic de LH. Il atteint un pic en milieu de phase lutéale, pour ensuite diminuer, suite à l’atrésie du corps jaune, sauf en cas de grossesse. 

Valeurs de référence:
– phase folliculaire: 0,2 à 1,5 ng/ml
– phase ovulatoire: 0,8 à 3 ng/ml
– phase lutéale: 2 à 30 ng/ml 

Ses fonctions sont multiples:
– Son rôle principal est de préparer l’utérus à l’implantation de l’oeuf fécondé.
– La progestérone maintient le col de l’utérus fermé.
– Elle assure le développement des glandes mammaires.
– La progestérone augmente la température corporelle centrale, ce qui explique l’augmentation de la température, en 2e phase du cycle, immédiatement après l’ovulation. La température passe alors au-dessus de la barre des 37°c, et on observe une variation de température entre la phase folliculaire et la phase lutéale de plus ou moins 0,4°c. (voir: la courbe de température)
– Enfin, la progestérone a un effet sédatif léger, ce qui explique la fatigue plus importante observée en 2e phase du cycle ovarien et en début de grossesse. 

Les androgènes:
L’ovaire sécrète également des androgènes, dont le principal est l’androstènedione dont la fonction essentielle est de participer à la synthèse des oestrogènes.

variations_hormonales_cycle

Anatomie et physiologie de l’appareil génital féminin:
Vue d’ensemble de l’appareil génital féminin
Fonction de l’ovaire: la folliculogénèse
Le cycle ovarien

LA CENTRALE ANATOMIQUE:
Anatomie et physiologie de l’appareil génital masculin

0eb7c962909b447ac9816ea37d4fa14dGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG