Logo Natisens
Accueil > Troubles de la fertilité : Principales causes d'infertilité chez l'homme > L'OATS
Principales causes d'infertilité chez l'homme
L'oligospermie, la tératospermie, l'asthénospermie et l'OATS

 

Dans de nombreux cas d’infertilité masculine, les spermatozoïdes sont présents dans l’éjaculat mais en quantité insuffisante (oligospermie), ou présentent une mobilité non satisfaisante pour permettre une fécondation naturelle (asthénospermie), ou, enfin, présentent des malformations (tératospermie).


Bien que chacune de ces anomalies puisse exister isolément, elles sont généralement combinées. On parle alors d’OATS (oligoasthénotératospermie).

 

La technique de PMA sera choisie selon leur degré de gravité : IIU, FIV ou FIV ICSI.

 

Ces anomalies du spermogramme peuvent avoir des causes diverses, même si dans la majorité des cas, aucune ne peut être identifiée:

 

- Des infections, même anciennes et terminées (comme les oreillons), des infections sexuellement transmissibles (comme les chlamydiae) peuvent avoir une influence néfaste sur la production des spermatozoïdes.

La recherche de signes infectieux dans le sperme est réalisée lors d’un spermogramme. En effet, une fois certaines infections traitées, la production retrouve sa normalité et une fécondation naturelle peut avoir lieu.

 

- Des troubles hormonaux de l'axe hypopthalamo-hypophysaire sont rarement responsables d'infertilité chez l'homme. On peut néanmoins parfois observer des déficits congénitaux ou acquis (tumeur de l'hypophyse, hyperprolactinémie) en cas d'infertilité masculine.

Dans ce cas, un traitement par substitution hormonale peut parfois permettre d'éviter un recours à la PMA.

 

- Des pathologies congénitales peuvent être responsables d'une réduction de synthèse des spermatozoïdes par les testicules (délétion du chromosome Y). Le diagnostic se fait par le caryotype.

 

- Les hommes ayant subi une chimiothérapie dans le cadre d’un traitement contre un cancer, particulièrement un cancer des testicules ont un grand risque d’avoir une fertilité diminuée.

 

- On peut observer des atrophies testiculaires unilatérales en cas de notion de torsion testiculaire ou de traumatisme testiculaie.

 

- Présence d'anticorps anti-spermatozoïdes: Chez certains hommes, les spermatozoïdes ou leurs composants franchissent la « barrière immunologique » des testicules et déclenchent alors une réaction immunitaire de la part de l’organisme, c’est-à-dire la production d’anticorps dirigés contre eux. Cette réaction s’explique par le fait que les gamètes contiennent 23 chromosomes alors que toutes les autres cellules de l’organisme en comptent 46.
Si ces anticorps, circulant dans le sang, pénètrent dans le liquide séminal, il y aura agglutination des spermatozoïdes (observable au microscope) et la motilité est donc affectée. Il est parfois possible de traiter ce défaut immunitaire par administration de corticostéroïdes à haute dose pour rétablir la fertilité le temps d’obtenir une grossesse.
Certaines études avancent que 40% des couples présentant une infertilité inexpliquée seraient confrontés à ce genre de problème immunologique, et de même pour 10% des infertilités masculines inexpliquées.
On a remarqué des facteurs souvent associés aux anticorps anti-spermatozoïdes : obstruction unilatérale ou bilatérale des voies spermatiques (congénitale ou non), épididymite, varicocèle, vasectomie suivie de rétablissement des connexions.

 

- Le syndrôme des cils immobiles, caractérisé par une diminution de la mobilité des cils des canaux et des spermatozoïdes peut être à l'origine d'une oligo-asthénospermie.

 

- Certains médicaments peuvent altérer la spermatogénèse, comme la spironolactone et le kétoconazole à fortes doses.

 

- Une altération de synthèse des spermatozoïdes peut accompagner certaines maladies systémiques, telles que les maladies du foie, ou l'insuffisance rénale.

 

Une chaleur trop importante peut nuire à la synthèse et à la qualité des spermatozoïdes. C'est ce qu'on peut observer dans:

- le varicocèle: varices qui se développent au niveau des testicules. De par la circulation sanguine modifiée, la température dans le testicule est augmentée, ce qui nuit à une synthèse correcte des gamètes.

Nombreux varicocèles sont opérables et une fois l’opération réalisée, la venue d’une grossesse est plus qu’envisageable.

- Le même effet peut être observé en cas de cryptorchidie (les testicules étant gardés à température abdominale interne).

- Un mode de vie particulier peut affecter les gamètes. Les professions qui imposent un environnement chaud (les boulangers devant le four par exemple) peuvent influencer négativement la spermatogenèse.

 

D'autres facteurs peuvent également influencer la qualité des spermatozoïdes:

- des radiations répétées (par exemple chez les techniciens radio et radiologues)

- exposition à des composés chimiques (tels que les insecticides).

- une consommation excessive d'alcool.

 

 

 

azoospermiefils distilbène

 

 

 

Principales causes d'infertilité chez l'homme

- L'azoospermie

 

Causes particulières d'infertilité masculine:

- Et les fils distilbène?

 

 

 

 

 

 

Accueil

 

 

 

 

 

NatiSens